Paris, ville lumière mais aussi celle des surprises pour certains joueurs du PSG. Et si Thomas Meunier a été choqué par la conduite des Parisiens, son coéquipier Julian Draxler a été agréablement surpris par… l’élégance française.

 

Jesé est définitivement oublié. Acheté pour 42 M€ cet hiver et attendu au tournant après son échec à Wolfsburg, Julian Draxler est devenu en quelques semaines l’un des chouchous du Parc des Princes. Mais Paris en met également plein la vue à l’international allemand, fervent admirateur du made in France.

 

Dans un entretien avec le quotidien Die Welt, Julian Draxler n’a pas caché son bonheur d’être à Paris. Et si les Sud-Américains, comme Lucas Moura et Marquinhos, sont souvent subjugués par la tour Eiffel, le monument, qu’il a pourtant immortalisé par un selfie, n’est pas la plus grande surprise du nouvel ailier du club. « Avant chaque match, nous devons nous vêtir d’un smoking et d’une cravate. Certes, il faut s’y habituer, mais c’est la classe. Lorsque je porte le costume, j’ai encore plus confiance en moi », a confié le footballeur révélé à Schalke 04. Apparemment, le trois-pièces bleu marine Hugo Boss lui a tapé dans l’oeil.

A 29 ans, Nuri Sahin (Dortmund) va pouvoir intégrer l'université Harvard

 

 

 

Julian Draxler n’est « pas Ibra » mais kiffe les supporters

Le code vestimentaire parisien n’est naturellement pas le seul élément qui fait que Julian Draxler est « pleinement heureux » ici. En Allemagne, le joueur est plutôt impopulaire. Son mode de vie simpliste semble lui avoir valu une réputation de mec banal voire « radin ». Le bouc-émissaire de la presse allemande s’est pourtant mis le Parc dans sa poche en quelques apparitions. Un statut qui ne vient même pas troubler son quotidien calme puisque selon Draxler, « les supporters ne sont pas envahissants ». « Certains me reconnaissent immédiatement, d’autres moins. Une chose est sûre : je ne suis pas Ibra qui était la star incontestée ici », précise le joueur de 23 ans.

 

Son exil réussi va-t-il redorer son image en Allemagne ? Présent au choc PSG-Barcelone (4-0), l’ex-légendaire capitaine de la Mannschaft Lothar Matthaüs a été impressionné. « Il a du talent, c’est évident. En Allemagne, il a toujours été vu comme un jeune joueur avec du potentiel et tout le monde lui prêtait attention. Aujourd’hui, il a quitté l’Allemagne et il va devoir grandir tout seul. On lui pardonnera moins ses erreurs, donc il doit montrer sa valeur. C’est un joueur qui peut faire la différence sur le terrain au plus haut niveau », a déclaré l’icône au micro de PSG TV.

 

Lothar Matthaüs au match PSG-Barcelone, 8e de finale aller de la Ligue des Champions, le 14 février 2017, au Parc des Princes

Lothar Matthaüs au match PSG-Barcelone, 8e de finale aller de la Ligue des Champions, le 14 février 2017, au Parc des Princes – Bestimage/Cyril Moreau

 

Julian Draxler a passé la Saint-Valentin sur la pelouse du Parc des Princes pour PSG-Barcelone, le 14 février 2017

Julian Draxler a passé la Saint-Valentin sur la pelouse du Parc des Princes pour PSG-Barcelone, le 14 février 2017 – Bestimage

 

Toujours est-il que Julian Draxler se voit rester longtemps à Paris où il vient de trouver un appartement. Avec le PSG, il compte déjà « remporter toutes les compétitions nationales et (nous) hisser dans le dernier carré en Ligue des champions ». Et puis, il faut l’avouer : l’élégance française > la combinaison tongs + chaussettes.

 

First impressions PSG 🔵🔴 #psg #bonjourparis #bonjourjdx #icicestparis

Une publication partagée par Julian Draxler (@draxlerofficial) le

 

 

N.S.