Après avoir dévoilé les coulisses de Man City, Amazon voulait aussi s’incruster chez Liverpool. Sauf que Jürgen Klopp a dit non selon le Daily Mail

 

Les amoureux de Liverpool aurait sûrement adoré. Mais la série All or Nothing d’Amazon ne dévoilera pas les secrets de l’équipe de Klopp et son attaque de feu, puisque le coach a refusé de voir des caméras débarquer dans le vestiaire. “Klopp avait le dernier mot mais il était fermement opposé à cette intrusion”, écrit le Daily Mail. “Il pense qu’il n’y a rien à gagner” et que “les gens changent d’attitude quand il y a une caméra”, poursuit le tabloïd. Le coach allemand aurait aussi été averti que son prédécesseur Brendan Rodgers avait vu son image ternie par le docu Being Liverpool, sorti en 2012.

 

Du côté des hauts dirigeants des Reds, on était pourtant emballé par cette idée. Même le propriétaire John Henry était “prêt à laisser entrer les caméras” d’Amazon Prime Video. Producteur d’une future série sur Diego Maradona, le géant américain de la VOD voudrait quand même signer un nouveau All or Nothing sur le foot, puisqu’il espère désormais trouver un accord avec le Bayern Munich.

La FFF prépare un musée sur l'équipe de France

 

 

Le précédent Sunderland

Si le Man City de Guardiola a explosé tous les records de Premier League sous l’oeil d’Amazon, Jürgen Klopp n’est toutefois pas le seul coach à être réticent aux caméras. Ex-entraîneur de Sunderland, Chris Coleman avait regretté la présence d’une équipe de Netflix lors de la saison dernière, soldée par une tragique relégation en League One (D3). “Le problème avec les gens du foot, c’est qu’à la minute où l’on met une caméra sur nous, on pense “média” et on reste sur nos gardes”, avait regretté le Gallois, parlant d’une présence “pas naturelle” dans le vestiaire. Il va falloir que Pep leur lâche le secret d’un bon season finale.