Juan Mata peut désormais compter sur une nouvelle recrue pour son initiative Common Goal : Kasper Schmeichel.

 

Le XI de Common Goal tient donc son gardien. Après Mats Hummels, Giorgio Chiellini ou plus récemment le président de l’UEFA, c’est Kasper Schmeichel qui a accepté de donner 1% de son salaire à une oeuvre caritative. “La première fois que j’en ai entendu parler de Common Goal, c’était grâce à Juan Mata et je savais que cela allait m’intéresser, a expliqué le gardien de Leicester. Un de mes grands objectifs est qu’on ne se souvienne pas que de moi comme un footballeur”, a ajouté l’international danois de 31 ans.

 

 

Car Kasper Schmeichel sait déjà ce qu’il veut faire une fois les gants raccrochés. “J’aimerais prendre cette voie et aider à améliorer la vie de millions de gens moins chanceux que moi, assure le fils de Peter Schemeichel qui précise avoir déjà crée une association au Danemark – Fodbold Fonden – avec son épouse. Désormais, avec Common Goal, j’ai l’opportunité d’aider les gens du monde entier également”, a-t-il expliqué.

 

Forcément, cette arrivée a réjoui Juan Mata. “Kasper a été déterminant dans les succès de Leicester en Premier League ou avec le Danemark pour la qualification au Mondial le mois dernier, il vient avec un vrai esprit collectif et il correspond parfaitement à ce que l’on essaye de réaliser”, a commenté le joueur de Manchester United.