La Corée du Nord a nouvelle idée qui tue. Le pays de Kim Jong-un veut désormais régner sur le monde du foot et produire le nouveau Lionel Messi. Rien que ça. 

 

Outre les exécutions en série et les essais nucléaires, la Corée du Nord veut donc produire autre chose : des génies du foot. Trois ans après l’ouverture de l’école internationale de foot de Pyongyang, le pays du dictateur Kim Jong-un veut désormais « produire des joueurs plus talentueux que Lionel Messi lui-même ». Tout simplement. C’est ce qu’a annoncé le responsable de l’académie, Ri Yu-Il, d’après le journal espagnol Marca. Bien décidée à utiliser le foot pour sa propagande, la Corée du Nord a l’ambition de retrouver sa gloire d’antan et son niveau atteint au Mondial 1966, avec une qualification pour les quarts de finale de la Coupe du Monde après avoir vaincu l’Italie.

 

S’il est hyper ambitieux, le pays adoré de Dennis Rodman ne veut pas aller trop vite en besogne pour atteindre son objectif. « D’abord, nous cherchons à dominer l’Asie et dans un future prochain, nous espérons dominer le monde », a poursuivi le fils du gardien de la sélection coréenne de 1966. Elle compte notamment sur son sélectionneur norvégien Jorn Andersen. “Nous avons beaucoup de talents, mais ils doivent toujours rester dans le pays”, regrette l’ancien coach de Salzbourg. Autre difficulté, la suspension d’une aide d’environ 1,7 million de dollars promis par la FIFA, puisque la Suisse a interdit les transferts de fonds vers Pyongyang, ce qui a mis en difficulté l’académie de la ville.

 

Emmanuel Macron supporte l'OM et il explique pourquoi

126ème du classement FIFA

Et il reste beaucoup de boulot à la Corée du Nord, encore à la traîne par rapport à ses concurrents que sont la Chine, le Japon et la Corée du Sud, arrivée en demi-finale lors de la Coupe du monde 2002. 94ème du classement FIFA en mars, la sélection nationale pointe désormais à la 126ème place et a été éliminée de la course à la qualification pour la Coupe du monde 2018 en Russie dès le deuxième tour.

 

En 2010, les « Chollimas » avaient retrouvé le Mondial mais s’étaient fait éliminer au premier tour après trois défaites. Et la sélection masculine a été devancée par son homologue féminine, 9ème du classement FIFA. En attendant, Kim Jong-un pourra toujours se consoler en se disant que Lionel Messi s’est un jour inspiré de lui capillairement.