Légende du foot égyptien, Mohamed Aboutrika est aujourd’hui considéré comme un “terroriste” dans son pays où il est soupçonné de financer les Frères musulmans. 

 

Mohamed Aboutrika (38 ans) est à nouveau pointé du doigt. Retraité depuis 2013, l’ancien milieu de l’Égypte (plus de cent sélections) vient d’être inscrit par le tribunal du Caire sur une liste des organisations et des personnes considérées comme «terroristes» par les autorités, comme l’ont indiqué mardi son avocat et un responsable judiciaire, selon l’AFP.

 

En cause ? Mohamed Aboutrika, quintuple vainqueur de la Ligue des champions d’Afrique, est suspecté de soutenir financièrement les Frères musulmans, considérée depuis fin 2013 comme une «organisation terroriste». L’ex-joueur d’Al Ahly, club avec lequel il a été sept fois champion d’Égypte, est donc interdit de quitter le territoire et son passeport doit être retiré.

Exilé aux Etats-Unis pour raisons politiques, Hakan Sükür raconte sa nouvelle vie au New York Times

 

 

Déjà accusé en 2015

Durant l’élection présidentielle de 2012, Mohamed Aboutrika avait publiquement soutenu Mohamed Morsi, candidat des Frères musulmans finalement élu puis renversé par un coup d’État un an plus tard. En 2015, l’icône ultra populaire avait déjà été accusée de soutenir financièrement la confrérie islamiste mais avait toujours nié. Le joueur qui avait porté un t-shirt “soutien à Gaza” à la CAN 2008  a aujourd’hui décidé de faire appel de cette décision.

 

E.R.