Belle initiative de l’Inter Milan. Alors qu’il portait un maillot du club pendant la visite de François Hollande à l’hôpital, Théo, gravement blessé lors d’une interpellation brutale par la police, a été invité par l’équipe interiste.

 

L’invitation fera sans nul doute chaud au coeur de Théo. Une fois remis de ses graves blessures, le jeune homme pourra découvrir les installations de l’Inter Milan, puisque les dirigeants l’ont invité à un entraînement ou à un match du club, d’après le Corriere della Sera, cité par France24. Ces derniers ont en effet remarqué que Théo portait un maillot de l’Inter Milan lorsque François Hollande est venu lui rendre visite à l’hôpital d’Aulnay-sous-Bois mardi. Et ils s’activeraient pour rentrer en contact avec lui. Plusieurs joueurs de foot ont par ailleurs manifesté leur soutien à l’image de Geoffrey Kondogbia, milieu de l’Inter Milan.

 

 

Resté une demi-heure avec Théo, François Hollande a voulu “souligner combien” le jeune homme avait “réagi avec dignité et avec responsabilité après ce qui lui est arrivé ». Suite à des incidents ayant éclaté dans la cité des 3000, la victime a appelé les jeunes à ne “pas faire la guerre” et à “rester unis“, affirmant avoir “confiance en la justice ».

 

D’après Théo, il a été victime de coups, de crachats et d’insultes lors d’une interpellation ce week-end. L’un d’un fonctionnaires lui aurait même “enfoncé volontairement” une matraque dans les fesses. Âgé de 27 ans, il a été mis en examen pour viol et ses trois collègues de 24, 28 et 35 ans pour violences volontaires en réunion. Les quatre hommes ont été suspendus.

 

 

V.L.