Après s’être renseignée auprès d’autorités locales, la BBC montre que les affluences annoncées par les clubs sont parfois bien éloignées de la réalité. 

 

Souvent moqué pour être le spécialiste en L1, Jean-Michel Aulas n’est pas le seul à voir les choses plus belles qu’elles ne sont. En Angleterre, plusieurs clubs viennent d’être gentiment épinglés par la BBC pour communiquer des chiffres supérieurs à la réalité concernant l’affluence dans leur stade. C’est notamment le cas de West Ham, qui a annoncé une moyenne de 55,309 supporters par match la saison dernière alors qu’elle est en fait de 42,779.

 

 

Une (grosse) différence de 12.530 personnes que la BBC a pu connaître grâce aux chiffres de la mairie. Le média anglais a demandé à 20 autorités locales correspondant à chaque club de Premier League de lui fournir ces données. Mais si seulement huit réponses ont été obtenues, elles sont plutôt intéressantes : on découvre par exemple que la véritable affluence moyenne à Manchester City est de 45.792, soit 7.482 de moins que les 53.274 revendiqués.

 

bbc

 

Certains sont toutefois plutôt fidèles à la réalité comme Tottenham (-3740), Chelsea (-3505), Watford (-2.602) mais surtout Man United qui a donné le chiffre exact (73,575). Les vraies affluences d’Arsenal, régulièrement moqué la saison dernière pour annoncer des gros scores peu crédibles au vu des nombreux sièges vides, n’ont toutefois pas pu être connues.

 

Il faut quand même préciser que ce n’est pas forcément une volonté de tromper le public. Les clubs anglais, comme en L1, communiquent souvent le nombre de places vendues, comptabilisant donc aussi les supporters restés finalement chez eux dans leur canapé. Ce qui est forcément plus avantageux en terme d’image – surtout si l’on veut décrocher des meilleurs contrats de sponsoring – d’autant qu’ils n’ont aucune obligation légale de donner le nombre exact de personnes présentes dans le stade.