Enfin buteur après plusieurs mois de disette, Simone Zaza (Valence) en a profité pour envoyer un message particulier à son père. 

 

Un an et demi après son penalty raté mais légendaire à l’Euro 2016, Simone Zaza ne fait toujours rien comme les autres. En marquant son but contre le Bétis (victoire 2-0), l’attaquant italien n’a pas eu un geste pour faire taire le public mais… un membre de sa famille. “Ce geste était pour mon père, a-t-il commenté après la rencontre. Il me mettait le doute à me dire que je ne jouais pas et que je marquais pas (…) mais c’est une blague entre nous car c’est mon premier fan”, a ajouté celui qui est entré en jeu suite à la blessure de Santi Mina avant d’inscrire le 2e but du match.

 

 

A ce moment-là, on a d’abord cru que Simone Zaza s’adressait au public valencien. Car après un bon début de saison, l’ex-joueur a passé trois mois sans marquer, sa dernière réalisation remontant au 9 décembre contre le Celta. Le père de l’attaquant de Valence, 4e de la Liga, n’est toutefois pas le seul à avoir pris un petit taquet puisque son coach Marcelino a discrètement été visé à la fin de la rencontre. “Si je ne joue pas, je ne peux pas marquer”, a aussi commenté l’ancien de la Juve même s’il “respecte les décisions du coach”. Marcelino aura peut-être la chance de se voir bientôt dédier une célébration.

 

(Le but de Zaza > 3min23)