Mercredi, le Comité des arbitres espagnols a dévoilé les dessous du penalty accordé au Barça lors du dernier Clasico avec l’aide du VAR.

 

C’est moins glorieux que des titres mais Varane restera aussi dans la légende du foot espagnol pour cette action. En bousculant Suarez dans la surface lors de Barça-Real (5-1) en octobre, le Français est devenu le premier joueur de l’histoire des Clasicos à provoquer un penalty sifflé avec l’aide du VAR. Une faute pas évidente à juger pour l’arbitre principal, José María Sánchez Martínez, qui ne voit pas d’obstruction à vitesse réelle. “Ballon, ballon, ballon, pour moi, il a joué le ballon”, assure-t-il, soutenu par son assistant.

 

 

Sauf que les arbitres vidéo l’interpellent. “Ne reprends pas le jeu José Maria, je te recommande d’aller voir”, lui indique-t-on dans l’oreillette, pendant qu’il calme d’abord Sergio Ramos puis Sergio Busquets : “Ça ne va pas se passer comme vous voulez”. Sur les images, fournies par le comité des arbitres, l’homme au sifflet se dirige vers l’écran quand le VAR propose un premier jugement de l’action : “Il ne touche pas le ballon. Varane fait tomber Suarez par derrière”. “Oui, penalty, confirme finalement Sánchez Martínez devant l’écran. Correct, c’est penalty, sans carton”, assure-t-il, avant que Suarez ne le transforme pour le 2-0. Varane a dû regretter le VAR de France-Croatie.