Pour encourager les joueurs homosexuels à faire leur coming-out, la Fédération anglaise de football (FA) a une idée : faire une annonce collective. 

 

Greg Clarke, président de la FA, aimerait que les joueurs homosexuels révèlent publiquement leur orientation sexuelle. Mais pour les aider à sauter le pas, il souhaiterait que ces footballeurs se rassemblent. “Je lance ce message : si plusieurs joueurs professionnels de haut niveau veulent faire leur coming-out, pourquoi ne pas se synchroniser ?, propose-t-il dans une interview au Times. Comme ça, personne n’est obligé de révéler son homosexualité tout seul.»

 

Et ce n’est pas tout. Greg Clarke a également une idée sur le meilleur moment à choisir pour faire cette annonce. «La Premier League, la Ligue et la FA pourraient le faire en début de saison quand tout le monde pense que c’est LA saison de son club, les spectateurs sont contents, il fait beau… J’ai demandé à la communauté gay comment nous pourrions soutenir ceux qui voudraient rendre public leur sexualité», poursuit le boss du foot en Angleterre, où Justin Fashanu, le premier footballeur en activité à avoir révélé son sexualité en 1990, s’est suicidé huit ans plus tard.

 

FIFA, dîner et télé : N'Golo Kanté a accepté de passer son samedi soir avec des supporters

Il avait d’abord recommandé de se cacher

Ce n’est pas la première fois que Greg Clarke (60 ans) évoque l’homosexualité dans le football. Mais en octobre dernier, le boss de la FA conseillait autre chose aux joueurs gays : se taire. La raison ? Le risque d’insultes homophobes, tout simplement. À l’époque, cette sortie avait été durement critiquée en Angleterre, notamment par Keegan Hirst, premier rugbyman à avoir fait son coming-out en 2015. Une étude avait notamment révélé que 72% des supporters avaient entendu des insultes homophobes dans un stade durant les cinq dernières années.