Agacée par le retard de Nike sur la production des maillots à deux étoiles, la FFF aurait trouvé une solution assez improbable selon Le Figaro

 

Franchement, autant de retard, c’est difficile à comprendre. On aurait pu déjà vendre 300.000 maillots”. Invité au micro de RTL la semaine dernière, Noël Le Graet n’a pas caché sa déception vis-à-vis de Nike. Une colère prudente – le boss de la FFF a rappelé que le soutien de la marque était précieux pour le foot tricolore – mais d’autant plus légitime que le retard de Nike aurait forcé l’instance à contacter une société pour coller la 2 étoile du maillot.

 

 

Le Figaro parle ainsi d’une situation qui a, selon ses informations, “contraint la FFF à faire appel à une société pour que cette dernière place la 2e étoile sur certaines tuniques” car l’instance fédérale est “à court de stock”. On n’en saura pas plus sur cette société mais cela ressemble clairement à un bricolage loin du standing de la marque et d’une équipe championne du monde.

 

 

On devrait être prioritaire”

Du côté de Nike, que certains soupçonnent de mettre en place la pénurie, on se refuse toujours à commenter l’affaire. “Le délai est long, a encore regretté Noël Le Graet sur RTL, parlant d’un “retard de deux mois difficile à comprendre”. Leurs usines, qui sont mondiales, livrent le monde entier et sans doute des commandes étaient déjà passées. On devrait être prioritaire, mais on reste évidemment en très bon termes car ils font tellement de choses qu’on ne va pas prendre le risque d’un conflit”, a-t-il ajouté.

 

Si avant mi-décembre, 170.000 maillots seront mis en vente, cela ne permettra pas de couvrir les 350.000 précommandes qu’auraient déjà passées par les supporters des Bleus. Reste à savoir si la société chargée de coller la 2e étoile pourra arranger ça. Ou s’il faudra finir par la coudre soi-même, avec un petit tuto YouTube.