Eloigné des terrains pendant deux saisons, Ibrahim Afellay (33 ans) a fait son grand retour avec son club formateur ce week-end, lors de PSV-Fortuna (5-0). 

 

Il avait disparu depuis le 30 décembre 2017. Quasiment oublié depuis son dernier match joué avec Stoke City, Ibi Afellay a enfin retrouvé les terrains samedi, en entrant à la 82e minute contre Fortuna. Un retour ultra attendu par le joueur mais aussi les supporters du Philips Stadion, qui ont évidemment accueilli leur ex-pépite avec une énorme ovation et des chants à sa gloire. “Je n’ai pas les mots pour décrire cet accueil, j’ai eu la chair de poule, a réagi Afellay au coup de sifflet final. J’ai joué des matchs amicaux, mais ma dernière rencontre officielle remonte à deux ans. Je viens de ressusciter.

 

 

 

Pour Ibi, parti du PSV il y a 9 ans chez le grand Barça de Pep, ce retour met fin à un interminable combat contre les blessures, notamment au genou. Longtemps considéré comme perdu pour le foot pro, au fil de prêts infructueux (Schalke, Olympiakos…) et de saisons blanches, l’ancien international (54 sélections) a tout de même eu la confiance de son club de coeur, pour signer un contrat d’un an cet été. “Il est de nouveau bien physiquement et a travaillé dur, avait assuré son coach (et ex-partenaire) Mark van Bommel. C’est l’un des nôtres, il reste un joueur doté de grandes qualités”. On espère les revoir encore.