Introduit en 2016, le plafond de 30 livres (34 euros) pour le prix des places à l’extérieur est renouvelé par la Premier League. 

 

C’est l’une des mesures qui contribue à la (très) bonne santé du championnat d’Angleterre. A quelques mois de la fin de la saison 2018/19 et de cet accord entré en vigueur en 2016, les clubs de Premier League ont décidé “à l’unanimité” de conserver le plafonnement du prix des places pour les rencontres à l’extérieur. Les 30 livres (34 euros) resteront donc le montant maximum à payer pour les supporters anglais et ce pendant encore trois ans.

 

 

Comme en attestent les 2.300 spectateurs visiteurs présents en moyenne sur chaque match cette saison, l’idée a rapidement permis d’augmenter le nombre de fans dans les stades. Car auparavant, il fallait par exemple payer au moins 73 euros à Arsenal, 59 à Liverpool, 54 à Everton ou encore 52 à Man United. “Nous avons toujours dit que le public visiteur devait être encouragé à assister aux rencontres pour que l’ambiance et le spectacle perdure, a souligné un porte-parole de la Football Supporters’ Federation. Il y a eu une rapide augmentation des prix des places à l’extérieur donc ce plafond à mis fin à ça”, s’est-il félicité, tout en rappelant qu’il y a “encore plus à faire” sur le prix des places.