Tombeur de Liverpool (1-0) en Ligue des champions, l’Atlético a pu compter sur un public colchonero plus chaud que jamais.

 

Le 12e soldat de l’armée Simeone. Face à un énorme défi en accueillant le champion d’Europe en titre, l’Atléti ne s’en est pas seulement sorti grâce au but précoce de Saúl (4e) et à sa défense cinq étoiles. Mardi soir, les Colchoneros se sont également battus avec l’arme absolue qu’est son public, ultra chaud dès l’arrivée du car des joueurs. Nuages de fumigènes, chants à la gloire de l’Atléti… Le 4e (seulement) de la Liga a eu droit à une escorte incroyable pour être déjà bien dans le match, avant d’être soutenu pendant 90 minutes intenses au Wanda.

 

 

 

Nous avons commencé à gagner dans le bus, avec des gens courageux, ambitieux et enthousiastes, a lâché El Cholo, forcément fier de ses troupes. En huit ans ici, je n’avais jamais vu un tel accueil !”. Même emballement chez le héros de la soirée Saúl : “L’ambiance était incroyable, cela m’a rappelé les nuits au Vicente Calderon. Beaucoup de gens critiquent mais les vrais fans sont avec nous quand ça va bien et quand ça ne va pas, on doit leur rendre sur le terrain”. Il reste toutefois un match retour dans un stade qui sait se transformer en enfer pour les Espagnols : Anfield.