Arrivé au Paraguay pour sa présentation à l’Olimpia, Emmanuel Adebayor a déjà eu droit à un accueil à la hauteur des espoirs placés en lui. 

 

Exactement le genre d’images que l’on attendait. Tout juste débarqué à Asuncion pour découvrir le foot sud-américain et l’Olimpia, où il a signé à la surprise de beaucoup de gens, Adebayor a déjà pu mesurer la ferveur autour de lui. Drapeaux, chants à sa gloire… Dès l’arrivée à l’aéroport, des centaines d’hinchas du champion en titre lui ont réservé un accueil fidèle à la réputation des Sud-Américains. Tout ça après avoir contribué à sa venue, puisque le club avait demandé 15.000 nouveaux abonnés pour officialiser la signature. “Nous avons atteint un chiffre record avec 30.000 socios au total”, s’est félicité le président, plutôt fier de son opération marketing.

 

 

 

De quoi faire plaisir à Adebayor, déjà ravi de retrouver Roque Santa Cruz dans le vestiaire, 10 ans après Manchester City. “Je fais désormais partie de la famille Olimpia, s’est réjoui le Togolais de 35 ans, libre depuis son départ de Kayserispor (Turquie). Je me dois de rêver avec eux, remplir les objectifs qui sont de gagner tous les trophées, chez nous et en dehors. Nous ferons de notre mieux pour atteindre les objectifs. Ce sera une belle année ici au Paraguay. Vamos !”, a lâché celui qui est désormais le joueur le mieux payé du pays. Et très attendu pour tenter de regagner la Libertadores, où les hinchas veulent encore chanter son nom.