En partenariat avec Eurostar et la NS, l’équivalent de la SNCF aux Pays-Bas, l’Ajax prendra le train pour affronter Lille en C1.

 

Edwin van der Sar > Greta Thunberg. Plutôt que de prendre un énième vol et faire grimper leur bilan carbone, l’Ajax et son DG viennent d’annoncer choisir le train pour aller à Lille fin novembre. Le but : préserver la planète mais surtout montrer la voie. “Nous vivons une époque de prise de conscience sur le climat et nous voulons être un club exemplaire à ce niveau”, a justifié l’ex-gardien. Sans cacher le côté pratique de l’initiative : “Lille est une excellente destination pour un voyage en train. Pour Ten Hag et ses hommes, cela nous a semblé être un voyage efficace et moins fatigant. La performance que l’Ajax doit faire à Lille est primordiale”. Bergkamp aurait adoré.

 

 

Premier du groupe H, avec trois points d’avance sur Chelsea et six sur le LOSC, battu 3-0 à Amsterdam, l’Ajax va aussi gagner du temps : les 3h30 prévues pour aller à Lille en avion se transformeront en 2h30 en train. “Pour le voyage retour, on fera de la place pour trois points dans les bagages”, a au passage blagué Heike Luiten, le patron de la NS. Attention à l’agent Galtier aux portiques de sécurité.