Dans une interview à La Nacion, l’arbitre argentin Nestor Pitana raconte comment il a sifflé le penalty de France-Croatie et la main de Perisic. 

 

On n’accorde pas ce genre de penalty en finale”. Quatre mois après ce coup de gueule, le sélectionneur croate Zlatko Dalic sera forcément intéressé par les explications de l’arbitre Nestor Pitana (43 ans). Dans La Nacion, l’homme en noir argentin est revenu sur la main de Perisic dans la surface, sifflée en première mi-temps à 1-1 et repérée avec l’aide du VAR.

 

Marcelo Bielsa explique son énorme don pour les Newell's Old Boys : "J'ai reçu plus que je n'ai donné"

 

C’était une action rapide, poum, poum, rebond, et Hernan (Maidana, son assistant) donne sortie de but, se souvient Nestor Pitana. Je lui dis que c’est un corner et il insiste : “non, c’est 6m, c’est 6m”. Et là je lui dis “attends, attends” car je vois que Giroud et Griezmann réclament une main”. Grâce aux protestations des joueurs – qui n’ont toutefois pas le droit de demander le VAR – l’arbitre le signale à ses assistants vidéo qui lui disent de patienter puis de revoir les images, sans juger à sa place. “J’y vais, je vérifie et je donne penalty”, explique-t-il simplement. Sur ce coup, la France peut dire merci à la chance à Dédé mais aussi aux “GG”.

 

Nestor Pitana siffle le penalty pour la France contre la Croatie le 15 juillet 2018 au Mondial - Panoramic