Nouveau coup dur pour le Barça. La justice espagnole a rejeté l’appel des Catalans et vient de confirmer qu’il y aurait bien un procès pour le club, accusé d’escroquerie et corruption.

 

En plus du 4-0 encaissé contre le PSG et d’une piteuse performance contre Leganés (victoire 2-1 à la dernière minute) hier, le Barça n’en a pas fini avec les mauvaises nouvelles. Selon l’agence EFE, la justice espagnole a confirmé qu’un procès aurait bien lieu dans l’autre affaire Neymar. Le club catalan sera jugé tout comme la mère du joueur brésilien, Nadine Gonçalves et l’entreprise familiale N&N. Il reste toutefois a étudier l’appel formulé par le joueur lui-même ainsi que celui de Josep Maria Bartomeu, l’actuel président, et de son prédécesseur Sandro Rosell.

 

En décembre, le Barça en finissait avec la première affaire Neymar. La justice espagnole avait validé l’accord passé entre le Trésor public et le club qui reconnaissait une fraude fiscale et écopait d’une amende de 5,5 millions d’euros. En décembre 2013, Jordi Cases, un socio du Barça, avait porté plainte pour des soupçons d’irrégularités concernant le transfert de Neymar et son véritable montant, qui était officiellement de plus de 57 millions d’euros. Selon l’accord, il faut compter 17,1 millions d’euros pour le joueur et 40 millions d’euros payés à sa famille en tant que salaire. Et comme le Barça n’avait pas payé d’impôts selon ces montants, il a été reconnu coupable de deux délits de fraude fiscale.

Luka Modric est lui aussi accusé de fraude fiscale

 

 

Une plainte du fonds d’investissement

Il restait toutefois l’autre affaire Neymar. DIS, le fonds d’investissement qui possédait 40% du joueur lors de son transfert, avait porté plainte pour «escroquerie et corruption». Les 40 millions payés à l’époque par le FC Barcelone, pour qu’il ne signe pas pour une autre équipe, aurait faussé le marché des transferts et les clubs auraient volontairement caché la véritable somme du transfert selon eux. Dans cette affaire, une amende de 10 millions d’euros et deux ans de prison ont été requis contre Neymar fin novembre. Le procès de l’affaire “Neymar 2” devrait avoir lieu dans le courant de l’année 2017.

 

N.S.