Lundi, le Barça a annoncé qu’il ne jouerait finalement pas contre Gérone à Miami fin janvier, faute d’accord entre toutes les institutions du foot espagnol. 

 

Début de semaine compliqué pour Javier Tebas. VRP numéro un du match Barça-Gérone à Miami, le boss du championnat espagnol a vu les Blaugranas se retirer du projet. “Faute de consensus”, le club catalan a annoncé dans un communiqué que l’idée ne “pouvait pas aboutir”. “Le Barça était d’accord pour jouer à Miami et acceptait que les bénéfices soient redistribués aux équipes de première et deuxième division”, a tout de même rappelé le club présidé par Josep Bartomeu.

 

 

Si ce n’est pas vraiment une surprise, puisque le Barça avait déjà averti qu’il ne jouerait qu’en cas d’accord entre toutes les parties, cela représente forcément un coup dur pour Javier Tebas. Alors que la FIFA ou encore la Fédération espagnole, notamment le président Rubiales, s’est fermement opposée au projet, le plus grand hater du PSG se retrouve définitivement esseulé après avoir répété depuis des semaines que le match allait se jouer coûte que coûte à Miami – quitte à saisir les tribunaux – lançant même déjà une campagne de pub pour le match dans la presse locale. Sa réaction risque d’être encore épique.