Selon la radio RAC 1, le Barça pourrait rapidement signer un contrat avec la société catalane Grifols pour le naming du Camp Nou. 

 

Serpent de mer depuis pas mal d’années, le naming du Camp Nou pourrait bientôt être réel. D’après RAC 1, souvent bien informée sur les coulisses du club, le Barça est en train de finaliser les négociations avec Grifols, une société pharmaceutique bien connue de Barcelone. La multinationale catalane – avantage non négligeable – serait actuellement en pôle position pour donner son nom à l’enceinte de presque 100.000 places. Le groupe créé en 1940 pourrait même signer un accord avant la fin de l’année.

 

 

Déjà pressenti pour signer un accord de naming sur 30 ans l’année dernière, Grifols avait alors publié un démenti, “n’envisageant aucun partenariat de ce type”. Ce qu’elle n’a pas fait cette fois, à l’image du Barça qui a refusé de confirmer ou démentir l’info de RAC 1. De quoi donner un peu plus de poids à la thèse d’un futur Camp Nou Grifols ?

 

 

Des négociations avec Mediapro

D’après RAC 1, la société pharmaceutique, qui a aussi investi dans le club de basket de Joventut Badalone, n’a toutefois pas été la seule à faire une offre. Le Barça aurait eu d’autres propositions sur la table dont celle de Mediapro, que le club a confirmé il y a un mois. Le puissant groupe audiovisuel catalan, propriétaire des droits télé de la Ligue 1 à partir de 2020, aurait vu son offre de 165 millions d’euros refusée, Josep Bartomeu souhaitant en obtenir entre 200 et 300. Dommage que le Barça ne pense pas au nom de son numéro 10 argentin.