En grande difficulté financière, Kaiserslautern (D3 allemande) a pu compter sur un gros coup de pouce du Bayern Munich. 

 

Il est bien loin, le temps des frappes en lucarne de Djorkaeff. Menacé de ne plus pouvoir disputer la D3 la saison prochaine, à cause de gros problèmes d’argent, Kaiserslautern a pu renflouer les caisses lundi soir grâce à un sauveur assez particulier : le Bayern. Avec un XI remanié mais la participation de stars comme Hummels, Coman ou Ribéry, son ex-concurrent en Bundesliga est venu jouer un match amical dont 100% des recettes étaient destinées à leur adversaire. Une idée plutôt efficace, puisque le stade de quasi 50.000 places était plein à craquer, et que 750.000 euros ont pu être récoltés.

 

 

Ce qu’a fait le Bayern nous aide énormément, nous sommes vraiment reconnaissants envers eux”, a salué Michael Klatt, directeur financier du FCK qui a déjà pu récolter 3 millions d’euros grâce à ses supporters il y a quelques semaines. “Nous aimons aider et espérons qu’ils pourront revenir en Bundesliga”, a de son côté commenté Karl-Heinz Rummenigge, le patron du Bayern, après un match nul (1-1) mais spectaculaire, avec une égalisation de Lewandowski en fin de rencontre.

 

 

 

 

Les bonnes actions du Bayern

Il est vrai que ce n’est pas une première pour le champion d’Allemagne. Depuis le début des années 2000, le Bayern a joué des rencontres pour aider de nombreux clubs comme St. Pauli, Union Berlin, Hansa Rostock ou plus récemment Kickers Offenbach il y a deux ans, sans oublier les deux millions d’euros prêtés à Dortmund en 2003 pour les sauver de la faillite. Quant au dernier en date Kaiserslautern, ils espèrent désormais s’en sortir définitivement grâce à une opération plus traditionnelle, avec 2,6 millions d’euros injectés par l’homme d’affaires luxembourgeois Flavio Becca.