Au coeur de brouille avec Diego Maradona, Konami a finalement trouvé un accord avec la légende argentine pour l’utilisation de son image dans PES 2017. Et selon Clarin, l’entreprise japonaise a sorti un très gros chèque. 

 

Révélé il y a quelques semaines par la presse argentine, l’accord entre Diego Maradona et Konami est désormais officiel. “Je veux vous annoncer que finalement, après plusieurs réunions, j’ai trouvé un accord avec l’éditeur de jeux vidéo Konami”, écrit le mythique numéro 10 argentin sur sa page Facebook, visiblement content d’avoir pu “arranger les choses”.

 

Qui dit arrangement dit forcément gros chèque. Le site argentin Clarin révèle que Diego Maradona a signé un contrat de deux années avec Konami qui lui versera 500.000 dollars (448.000 euros) jusqu’en 2019. Mais celui qui vient de devenir coach d’Al Fujairah SC (D2 des Émirats arabes unis) n’empochera pas la somme. Comme prévu, elle servira à financer des travaux pour des stades dans toute l’Argentine. Le premier qui devrait en bénéficier est situé à Azucena, prés de la ville de Tandil. “J’avais déjà fait une promesse et je vais la tenir. Je vais aider le sport amateur de la ville de Tandil à Buenos Aires”, poursuit-il, avant de remercier son avocat Matías Morla.

Quand Patrick Kluivert ambiançait Beyoncé et Penélope Cruz à Barcelone

 

 

Tu vas te manger un procès millionnaire”

En mars dernier, Diego Maradona avait poussé un coup de gueule contre Konami, coupable d’utiliser son image dans PES 2017 sans son accord. “Tu vas te manger un procès millionnaire. Et avec l’argent, je vais construire des terrains de football pour les enfants pauvres”, avait-il écrit. Promesse tenue.