Kubo, Kagawa ou encore Minamino viennent de présenter le (superbe) maillot du Japon pour les prochaines compétitions internationales. 

 

Adieu le sashiko. Après un hommage à la broderie japonaise sur le modèle porté au Mondial 2018, le nouveau maillot de la sélection s’inspire d’un autre art traditionnel : l’ukiyo-e. Rendu célèbre par La Vague d’Hokusai, cet art de l’estampe se retrouve au travers du pattern façon camouflage, composé pour la première fois de cinq bleus différents. Un design qui symbolise l’avenir et l’espoir d’un ciel radieux pour les Samurai Blue, attendus aux JO de Tokyo 2020, comme l’incarne parfaitement Takefusa Kubo, le futur crack prêté par le Real à Majorque.

 

jap55

Des sneakers pour célébrer les 20 ans de la C1 de Man United face au Bayern

 

jap77

 

 

 

Ce tout nouveau maillot nippon ne sera toutefois pas inauguré par l’équipe masculine. Si les hommes affrontent le Kirghizistan en éliminatoires du Mondial le 14 novembre, c’est la sélection féminine qui le portera pour la première fois dimanche, lors d’un amical contre l’Afrique du Sud.

 

 

Maillot Japon 2020

 

Maillot Japon 2020