Au Qatar avec le Barça, Lionel Messi en a profité pour enfin rencontrer Murtaza, son jeune fan afghan qui avait fait parler sur les réseaux sociaux il y a quelques mois. 

 

Il a enfin vu son idole. À quelques heures du match amical du Barça contre l’équipe d’Al Ahli, le jeune fan afghan a pu rencontrer Lionel Messi quelques instants au Qatar. Alors que les joueurs du club recevaient la visite de plusieurs membres de la famille royale et de Qatar Airways à leur hôtel de Doha, Murtaza a eu droit à une petite photo souvenir avec le numéro 10 argentin. Comme on peut le voir sur plusieurs vidéos partagées sur les réseaux sociaux, le jeune garçon, vêtu de son maillot blaugrana que lui avait fait parvenir Lionel Messi, a apostrophé La Pulga qui a pris le jeune fan dans ses bras quelques instants et échangé quelques mots avec lui.

 

Début 2016, l’histoire de Murtuza Ahmadi (6 ans) était devenue virale. Tout a commencé par un cliché du jeune garçon posté sur les réseaux sociaux, dans lequel on peut le voir avec un maillot argentin de Messi fabriqué avec un sac plastique bleu et blanc. L’image avait touché bon nombre d’internautes mais également Lionel Messi, qui avait envoyé deux maillots dédicacés au jeune fan habitant à Jaghori (sud-est du pays) et tenté d’organiser une rencontre. “J’aime Messi et mon maillot dit qu’il m’aime“, s’était réjoui le fan de foot.

Avant Griezmann, le Barça a aussi payé la clause d'autres joueurs

 

 

 

 

La belle histoire aurait pu mal tourner

Sauf que la popularité de Murtuza avait failli se transformer en cauchemar. Menacés par les talibans qui bannissent le foot, à la suite d’un nouveau cliché montrant les cadeaux reçus en provenance de Barcelone, le jeune fan et sa famille avait dû fuir le pays. ”Dans une lettre, les talibans demandent pourquoi mon fils n’apprend pas le Coran en école islamique et pourquoi, au lieu de cela, je l’autorise à jouer au football”, expliquait Ahmadi. Si son père avait demandé l’asile en Espagne, Murtuza et ses proches seraient aujourd’hui au Pakistan.