Le Nîmes Olympique rétro-pédale. Largement critiqué par ses supporters depuis qu’il a été dévoilé, le nouveau logo du club a finalement été abandonné. 

 

Les ultras ont obtenu gain de cause. Assez mécontents depuis l’arrivée d’un nouveau logo pour les 80 ans du club, ces supporters ont fait plier le Nîmes Olympique. “Un appel à contribution sera lancé dès la semaine prochaine pour soumettre des propositions pour un nouveau logo du club“, peut-on lire dans un communiqué de l’équipe de L2, qui propose donc se sélectionner “quelques logos effectués par les deux parties” avant de les soumettre à un vote du public, “au plus tard pour le début de la saison 2018-2019“. De quoi s’assurer un meilleur accueil. “La direction du club tient à remercier les associations de supporters pour ce dialogue franc, parfois houleux, mais toujours constructif. Elle s’engage à l’avenir à associer systématiquement les supporters dans les décisions importantes qui touchent le NO”, conclut le club.

 

 

Il y a une quinzaine de jours, le Nîmes Olympique, sixième de L2 la saison dernière, dévoilait un nouveau logo qui devait associer “la modernité d’un design épuré avec (ses) traditions en conservant les éléments forts de (leur) identité tels que le crocodile et les lauriers”. Malheureusement pour eux, ce nouveau logo, qui vient remplacer un blason âgé de 80 ans, n’a pas du tout plu. Deux associations de fans ont ainsi lancé une pétition et fait part de leur “rejet total”, jugeant le changement “imposé brutalement, sans dialogue ni concertation”. Dommage que la Juventus n’ait pas rétro-pédalé.