Un nouveau chapitre débute demain, samedi 1er juillet, pour l’Atlético Madrid qui change de logo. 

 

Il n’avait pas été retouché depuis 1947. Mais après des décennies de bons et loyaux services, l’écusson de l’Atlético Madrid s’apprête à être officiellement remplacé demain. Ou du moins modernisé puisque le club de Diego Simeone n’a pas fait de grosse révolution pour son nouveau blason. Présenté en décembre, il conserve certains éléments comme les sept étoiles – pour le drapeau de la Communauté de Madrid -, l’ours, l’arbousier ou encore les rayures rouges et blanches, qui sont désormais sept au lieu de huit. Le changement se fait surtout sur la forme avec une partie supérieur plus arrondie et sur les couleurs. Le vert et le marron de l’arbre, ainsi que le noir de l’ours passent en effet au bleu pour ne garder que trois couleurs principales de l’Atlético Madrid, qui jouera dans son nouveau stade, le Wanda Metropolitano, dès la saison prochaine.

 

 

La clé de ce changement est la recherche de moyens pour simplifier les formes et les synthèses, avait expliqué Bruno Sellés, directeur de Vasava, le studio chargé du relooking qui a pensé à consulter le coach Diego Simeone, Gabi, capitaine du club et représentants des joueurs ou encore Gàrate, ex-légende des Rojiblancos. C’est un écusson qui n’avait pas été changé depuis 1947 et le club a grandi, arrivant à de nouvelles cotes de popularité et de résultats sportifs. Ce qui n’aurait pas été logique c’est que la marque n’avance pas, qu’elle ne soit pas synchronisée avec les objectifs actuels du club », a-t-il ajouté, trouvant toutefois “normal” de voir le mécontentement de certains supporters qui ont notamment lancé une pétition en guise de protestation. Pour se consoler, les déçus devraient peut-être regarder du côté du nouveau logo de la Juve.