Et si la météo du nord de l’Angleterre avait fait capoter le transfert de Ronaldinho à Manchester United en 2003 ? C’est en tout cas la théorie d’un ancien joueur des Red Devils…

 

Le Barça peut dire merci au ciel de Manchester. Car c’est tout simplement la météo qui aurait refroidi Ronaldinho de signer chez les Red Devils, durant l’été 2003, préférant signer en Catalogne. Du moins, à en croire Quinton Fortune dans une interview au site du club. “Je crois qu’on s’est trompé en faisant venir Ronaldinho au moment mauvais de l’année puisqu’il pleuvait quand il est arrivé à l’aéroport de Manchester, a estimé l’ex-joueur de l’équipe alors coachée par Alex Ferguson (1999-2006). C’était l’été mais si on avait programmé sa venue le bon jour, l’histoire aurait été différente”, juge le Sud-Africain, persuadé que ce transfert aurait été “absolument génial”. “C’est l’un des plus grands joueurs de l’histoire”, ajoute-t-il.

 

 

Le tatouage hyper narcissique de Leroy Sané

Merci aussi à David Beckham

Malheureusement pour le club, Ronaldinho choisira finalement le FC Barcelone, où il deviendra le meilleur joueur du monde et sera sacré Ballon d’or deux ans après sa signature. Tout juste arrivé à la présidence en 2003, Joan Laporta avait pourtant promis aux supporters… David Beckham, qui file finalement au Real Madrid malgré un accord des Catalans avec Manchester United. “Ils ont fait ça pour que le Real Madrid se décide plus rapidement, ils nous ont utilisé, vient justement de rappeler Joan Laporta dans Marca. Il nous a échappé alors on a pris Ronaldinho”. Manchester United s’offrira toutefois un joli cadeau de consolation avec Cristiano Ronaldo, visiblement moins gêné par la pluie.