Le 9 mars prochain, les Gladiadoras de Boca Juniors vont fouler la pelouse de la Bombonera en match officiel pour la première fois de leur histoire. 

 

C’est déjà leur plus belle victoire de l’année. Longtemps réclamé par les joueuses, surnommées les Gladiadoras, le premier match de l’équipe féminine de Boca à la Bombonera va bien avoir lieu le 9 mars prochain, en lever de rideau du clasico face à San Lorenzo chez les hommes. Une grande nouvelle confirmée lundi par Christian Gribaudo, secrétaire général au club, lors de la présentation de l’équipe qui en rêvait depuis un moment.

 

 

Cela fait cinq ans que les filles insistent pour jouer à la Bombonera, a rappelé la gardienne Elisabeth Minning. Quand l’annonce a été faite, j’ai tout de suite félicité les filles que se sont mobilisées”, a-t-elle raconté. Officiellement réclamée aux instances la semaine dernière, l’idée de ce match a été soutenue sur Twitter avec le hashtag “LasGladiadorasEnLaBombonera”. Avant cette grande première, qui verra les filles affronter Lanús en championnat, des équipes féminines avaient déjà joué dans le stade réservé aux joueurs comme à Rosario Central, mais jamais en match officiel. Ce sera aussi l’occasion de célébrer la journée internationale des droits des femmes prévue la veille, le 8 mars.

 

 

 

La Fédération peut faire plus”

Le symbole est donc fort même s’il reste encore beaucoup de progrès à faire pour le foot féminin en Argentine, souvent pratiqué dans des conditions difficiles, y compris au plus haut niveau. “Nous ne faisons pas ça pour l’argent, a ajouté Elisabeth Minning. Nous voulons juste des conditions égales, avoir un lieu pour s’entraîner et que la Fédération nous fournisse les choses basiques. Si Boca fait l’effort de nous faire jouer à la Bombonera, elle peut faire un peu plus aussi”. Lors de la Copa America féminine organisée l’année dernière, l’équipe d’Argentine avait déjà protesté lors de la photo officielle d’un match, pour réclamer plus de moyens.