Dimanche, lors du choc contre la Fiorentina, l’équipe féminine de la Juventus va jouer pour la première fois sur la pelouse de l’Allianz Stadium. 

 

Et si c’était vraiment l’année du foot féminin ? À l’approche de la Coupe du monde en France, les grands clubs ont l’air enfin décidés à valoriser leurs joueuses. Après Boca, Bilbao ou encore l’Atlético Madrid, qui a même battu un record d’affluence ce week-end, c’est désormais la Juve qui permet à son équipe féminine de jouer dans le stade habituellement réservé aux hommes et devant des milliers de personnes. “Jouer dans ce stade sera grandiose pour nous mais aussi pour le foot féminin en général”, s’est réjouie la défenseure Tuija Hyyrynen, normalement habituée à jouer à Vinovo, aux portes de la capitale piémontaise, avec ses coéquipières.

 

 

Pour cette grosse affiche contre la Fiorentina, 2e du championnat à un petit point des Turinoises, la Juventus a également eu la bonne idée de ne proposer que des places gratuites. Certes, ce sera impossible de battre le record mondial établi ce week-end par l’Atlético (60.000 spectateurs), mais le but est de remplir au maximum l’Allianz Stadium et ses 41.000 sièges. “Nous nous attendons à beaucoup de monde dimanche, nous rêvons d’un stade complet”, a de son côté espéré la milieu Valentina Cernoia, déjà ultra motivée par ce choc en forme de finale. De quoi s’assurer une bonne pub pour le foot féminin.