Lundi, la ministre des Sports Roxana Maracineanu a annoncé que l’utilisation de fumigènes serait autorisée la saison prochaine. À certaines conditions. 

 

Enfin une bonne nouvelle pour les supporters (et le foot) français. Après les expérimentations menées à Angers ou au Havre, les fumigènes ne seront plus forcément synonymes d’amendes la saison prochaine. À l’issue d’une réunion de l’Instance nationale du supportérisme (INS), la ministre des Sports vient d’annoncer qu’ils seront “autorisés, si les clubs y sont favorables et dans des zones dédiées avec du personnel qui encadrera les supporters”. “Il faudra que les clubs s’approprient ce sujet, et qu’ils nous les proposent au moment des premiers matchs de la reprise du Championnat (…) L’idée, c’est de poursuivre sur cette lancée”, a ajouté Roxana Maracineanu en référence aux expériences menées dernièrement, comme lors du centenaire du SCO en décembre.

 

 

Les fumigènes font partie intégrante de la culture des supporters”, a logiquement approuvé l’avocat Pierre Barthelemy au nom de l’ANS (l’Association nationale des supporters), l’un des acteurs d’INS, un groupe de dialogue qui rassemble les acteurs des tribunes et les autorités. Lors de la réunion, les députés Marie-George Buffet (PCF) et Sacha Houlié (LREM) ont notamment présenté le rapport de la mission d’information qu’ils ont menée. Ils y constataient l’échec des mesures répressives et préconisaient un “usage encadré” des fumigènes, que l’on devrait donc enfin retrouver la saison prochaine.