La Liga vient de signer un accord avec Facebook pour diffuser les matchs du championnat dans huit pays asiatiques dont l’Inde. 

 

Pour eux, pas besoin de beIN pour voir un Clasico. Grâce à un accord entre le championnat espagnol et Facebook, les habitants de huit pays en Asie du sud pourront désormais voir gratuitement les rencontres en direct. “Les 380 matches de la première division espagnole seront disponibles gratuitement pour les usagers de Facebook dans 8 pays : Afghanistan, Bangladesh, Bhoutan, Inde, Népal, Maldives, Sri Lanka et Pakistan”, indique la ligue présidée par Javier Tebas dans son communiqué.

 

 

Pour voir les matchs, les internautes devront tout simplement se rendre sur la page Facebook de la Liga ou sur les pages des clubs. Et ce dès vendredi et pendant trois saisons grâce à ce partenariat s’inscrivant dans la stratégie d’internationalisation du championnat si chère au président Javier Tebas, déjà responsable des horaires de matchs adaptés au public chinois et dont le rêve est de dépasser la Premier League. “La Liga est meilleure que la Premier League, mais le championnat anglais se voit ici depuis plus de 20 ans alors que voir un match de la Liga était impossible il y a encore six ans”, a précisé José Antonio Cachaza, responsable de La Liga en Inde.

 

 

Un deal à 90 millions d’euros

L’Inde et ses 1,3 milliard d’habitants sont clairement la cible de l’accord, pour lequel Facebook aurait versé 90 millions d’euros à la ligue espagnole selon Marca. “La Liga a déjà plus de fans que la Premier League en Inde”, s’est félicité Alfredo Bermejo, directeur de la stratégie digitale pour le championnat espagnol. Un marché “prioritaire” et plus qu’intéressant pour Javier Tebas, puisque le foot est le sport le plus populaire en Asie du sud juste derrière l’indéboulonnable cricket.

 

Ce deal avec Facebook, qui achète pour la première fois les droits d’un championnat en dehors des Etats-Unis, montre au passage que la Liga mise toujours plus sur les GAFA. Car depuis cet été, on retrouve aussi les clubs espagnols sur Amazon, producteur du docu-série Six Dreams sur la saison 2017/18 de six personnalités du championnat. Comme quoi, la perte de CR7 n’est peut-être pas si grave pour l’Espagne.

 

Javier Tebas en mai 2018 (Panoramic)

Javier Tebas en mai 2018 (Panoramic)