En D3 allemande et en grande difficulté financière, Kaiserslautern peut compter sur ses supporters pour respirer un peu.

 

C’est sûrement l’un des plus beaux gestes vus à Kaiserslautern depuis les lucarnes de Djorkaeff. Endetté à hauteur de 20 millions d’euros, le 9e de D3 allemande a lancé une campagne de financement participatif le mois dernier. Et en quelques semaines, l’ex-club d’Otto Rehhagel vient d’annoncer avoir récolté 3 millions d’euros, en partie via une plateforme ayant aussi permis aux supporters de prêter de l’argent avec un taux d’intérêt de 5% par an.

 

 

Nous ne pouvons que dire un grand merci à tous ceux qui ont participé, s’est réjoui Michael Klatt, le directeur financier du club où l’on cherchait au total 5 millions d’euros pour avoir le droit de continuer à jouer en D3 l’an prochain. C’est ce qui rend le club si spécial”, a-t-il salué. Le club est également en discussions avec l’homme d’affaires luxembourgeois Flavio Becca, président du F91 Dudelange, pour investir de l’argent.