Pour Mamadou Sakho, la récente arrivée à Crystal Palace sonne comme un nouveau départ après son année compliquée à Liverpool. Des turbulences traversées avec le soutien de son épouse Majda Sakho, qui en parle dans L’Équipe enquête.

 

Soupçons de dopage, une affaire dans laquelle il a été innocentée, non-participation à l’Euro, brouille avec son coach Jürgen Klopp à Liverpool… Voilà les ingrédients d’une saison 2016 qui s’est très mal terminée pour Mamadou Sakho. Une “année noire” qui a fait “mal” selon sa femme, Majda Sakho. « Quand on voit la personne qu’on aime donner le meilleur d’elle-même, travailler sans relâche au quotidien pour atteindre ses objectifs, et traverser une période compliquée, forcément, vous avez mal pour elle », a-t-elle confié lundi dans un numéro de L’Équipe Enquête consacré à son mari.

 

 

« Quand on vit avec un lion on se doit d’être une lionne »

Si l’histoire avec Liverpool avait bien débuté pour Mamadou Sakho, tout va basculer en avril 2016. Contrôlé positif à un brûleur de graisse, l’ex-capitaine du PSG est suspendu provisoirement par l’UEFA. Et même s’il est blanchi en juillet, cette affaire lui coûtera finalement la finale de l’Europa League et surtout l’Euro avec les Bleus. « Personnellement, je suis passée par différentes étapes, différentes émotions, se souvient Majda Sakho. La stupeur, l’incompréhension, la frustration et la colère. » La mère de leurs deux filles Aida et Sienna se nourrit alors de « l’état d’esprit de Mamad », pour relativiser et aller de l’avant. « Quand on vit avec un lion on se doit d’être une lionne », explique-t-elle depuis l’hôtel Les Bains Douches à Paris.

Georgina Rodriguez, madame Cristiano Ronaldo, kiffe toujours sa vie d'avant

 

 

Le couple Sakho en profite pour se consacrer à son association, AMSAK et mettre de « la lumière sur des causes qui (nous) tenaient à coeur ». Ils multiplient ensemble les voyages humanitaires, en Côte d’Ivoire, au Sénégal, emmènent aussi des familles démunies de Liverpool à Disneyland Paris. « Il s’est dit qu’est-ce que je fais, je m’effondre ou je prends les choses comme elles arrivent, et je continue d’avancer. Je l’admire encore plus pour ça aujourd’hui, confie Majda Sakho. Ça a été un moment difficile à gérer pour tous les deux, mais cette épreuve nous a rendu plus fort. »

 

 

 

Aujourd’hui, la page 2016 s’est tournée et Mamadou Sakho a pu disputer son premier match avec Crystal Palace, samedi 25 février. L’occasion de démontrer à nouveau ses qualités sur le terrain et de reconquérir le coeur de la Premier League après cette année noire. Il en faut plus pour dompter le “lion”.

 

 

#tbt #shooting an interview for @lequipe 🎬📽😋. 🚨#onair tomorrow on l’Equipe Tv at 9pm 😘❣️❤️

Une publication partagée par MAJDA SAKHO (@majdasakho) le

  Foot – L’Équipe Enquête : Mamadou Sakho, dans l… par lequipe

 

N.F.