Manchester United a vu la Fédération anglaise valider sa demande d’inscription d’une équipe féminine en D2.

 

Le retard va bel et bien être comblé pour Manchester United. Alors que ses principaux concurrents en Premier League (Chelsea, Arsenal, Liverpool…) ont leur équipe féminine depuis plusieurs années, les Red Devils vont corriger ça la saison prochaine. Le club de José Mourinho a annoncé lundi que la FA avait accepté l’inscription d’une équipe pro en Women’s Super League 2 (D2).

 

 

Dans un communiqué, Man United se dit “fier” et assure que l’équipe féminine conservera “la même philosophie” que toutes les sections du club. Ed Woodward, le vice-président exécutif, en profite également pour promettre des “annonces formidables” dans les prochains jours concernant Manchester United Women qui attend notamment le nom du coach pour lequel le club a publié une petite annonce sur son site.

 

 

Les félicitations de la ministre des Sports

Après avoir déjà eu une équipe féminine amateure, dissoute en 2005, Manchester United avait fait l’objet de critiques concernant son retard dans le foot féminin devenu pro en 2014 en Angleterre, où la finale de la FA Women’s Cup entre Chelsea et Arsenal (3-1) a récemment attiré plus de 45.000 spectateurs à Wembley. En mars dernier, l’annonce de sa demande d’inscription en WSL 2 avait toutefois été saluée au Parlement et par la ministre des Sports Tracey Crouch qui a félicité le club pour enfin “entrer dans le 21e siècle” au Parlement.

 

En attendant d’affronter Chelsea, le tenant du titre en WSL 1, Man United retrouvera d’autres clubs bien connus en D2 comme Aston Villa, Leicester ou Tottenham. Espérons que leur jeu sera un peu plus offensif que chez les hommes de José Mourinho.