Considérée comme la meilleure joueuse de l’histoire, Marta est la première femme à intégrer le Hall of Fame du Maracana avec d’autres légendes comme Pelé ou Ronaldo. 

 

À quelques mois de disputer le Mondial 2019 en France, Marta rentre encore un peu plus dans l’histoire du foot brésilien. Mardi, la buteuse d’Orlando Pride (Etats-Unis) a officiellement laissé ses empreintes au Hall of Fame du Maracana à Rio, où l’on retrouve déjà celles de Zico, Pelé, Garrincha, Ronaldo, Dunga, Zagallo et même Beckenbauer. “C’est fantastique, incroyable, s’est réjouie l’avant-centre de 32 ans, élue six fois meilleure joueuse de l’année par la FIFA. J’espère que je ne serai pas la seule et que plus de femmes suivront mes pas ici”.

 

 

L’occasion de revenir sur un de ses plus grands moments avec le maillot de la Seleçao, lors de la finale des Jeux panaméricains 2007 gagnée face aux Etats-Unis dans un Maracana bondé. “Nous ne pensions pas que ce stade serait plein, parce que cela ne faisait pas partie de notre routine, de notre réalité. Le football féminin existe depuis longtemps, mais nous n’avions pas imaginé que nous aurions 70.000 spectateurs dans ce stade”, a rappelé l’internationale brésilienne (101 sélections, 105 buts) qui a aussi la nationalité suédoise. Quatrième du premier Ballon d’or féminin décerné par France Football, Marta espère désormais remporter enfin le Mondial cet été.