Dans È Molto Semplice (C’est très simple), son premier livre, Max Allegri partage sa philosophie de jeu mais aussi de vie. 

 

Ce n’est pas seulement grâce à CR7. Si la Juve a réussi sa remontada contre l’Altético en C1, elle le doit aussi au cerveau et aux méthodes d’Allegri, que ce dernier détaille aujourd’hui dans C’est très simple (Ed. Sperling & Kupfer). Pour son premier bouquin, le Mister cartésien propose 32 règles à appliquer au foot et pourquoi pas dans votre quotidien. “La vie et le foot se ressemblent : tout est une question d’équilibre”, résume l’ex du Milan AC. “Je raconte mon expérience de vie, de mon enfance jusqu’à aujourd’hui, et mon expérience comme joueur et coach, poursuit-il. J’espère que cela aidera les gens, au niveau du management aussi”. 

 

 

Parmi les 32 chapitres d’È Molto Semplice, on trouve des intitulés d’inspiration philosophique, évoquant la “simplicité” du foot – ce qui rappelle au passage Cruyff, dans un autre genre  -, l’importance de l’intelligence de jeu et de l’organisation défensive, la “pensée positive”, des analogies avec les courses hippiques ou encore des théories sur le management. “Il y a toujours quelqu’un qui veut rendre le foot plus dur qu’il ne l’est et ça me rend fou, ajoute-t-il. La simplicité est la chose la plus compliquée. Nous allons dans la mauvaise direction parce que compliquer les choses rend la tâche encore plus dure”. 

 

ddd

007 ?

 

Celui qui se verrait bien être une sorte de Ferguson pour la Juve a également évoqué son admiration pour les Pays-Bas et l’Ajax, son futur adversaire en C1. “Derrière le développement des talents individuels, il y a un système qui enseigne aux enfants comment jouer au foot sans les robotiser”, salue le coach de 51 ans. Pour les éliminer, pas sûr que ce sera molto semplice. 

 

È Molto Semplice (Ed. Sperling & Kupfer), 288 pages, 19,99 euros.