Pour The Coaches’ Voice, Mourinho est revenu sur le fameux Inter-Barça en C1 et comment il avait battu l’équipe de Pep en demi-finale aller (3-1). Séquence tableau noir.

 

C’était l’époque où il était vraiment spécial. Neuf ans après avoir déjoué les pronostics en sortant le Barça de Guardiola, Mourinho, que l’on voit partout depuis son départ d’United, a donné quelques clés tactiques. Son plan pour l’aller ? D’abord, bloquer le danger numéro un : Messi. “Il se déplaçait entre les lignes et il ne fallait jamais le laisser seul ou en un contre un. Zanetti, Motta… Tout le monde était responsable, qu’importe où allait Messi”, explique-t-il. Si l’on se souvient bien d’Eto’o en version latéral droit au retour, le Mou souligne ici l’apport de Pandev à gauche pour bloquer la connexion Messi/Alves si diabolique.

 

À 13 ans, le fils du mythique Obafemi Martins signe aussi à l'Inter

 

Mais comme il fallait aussi marquer à domicile, le plan du Special One avait évidemment une deuxième partie : faire mal sur les transitions offensives. Comme d’autres avant lui, le Portugais a misé sur les espaces laissés par les latéraux ultra offensifs Maxwell et Alves pour se projeter au plus vite en attaque, comme sur le 2e but signé d’un Maicon “phénoménal”. “Nous savions qu’ils étaient très forts pour presser et récupérer le ballon dans la moitié de terrain de l’adversaire mais moins à l’aise avec les espaces derrière, poursuit-il. Ils n’avaient pas ce genre d’opposition en Liga. Et nous avions des joueurs très rapides, avec la bonne mentalité et le bon coaching”. Rien de mieux que nous rappeler ça pour se vendre aux top clubs.