Lors de la saison 2016/17, Newcastle est encore le club qui a compté le plus d’interdictions de stade en Angleterre. 

 

Onzième de Premier League, Newcastle brille dans un autre classement un peu moins glorieux. Pour la troisième année consécutive, les Magpies sont ceux qui ont compté le plus de supporters interdits de stade durant la saison 2016/17, selon la Press Association. Avec 111 bannis, le club que tente actuellement de vendre Mike Ashley obtient toutefois un score un peu moins élevé que lors des saisons 2015/16 et 2014/15, avec 124 et 132 interdits de stade. L’équipe de Rafa Benitez, en Championship la saison passée, devance Wolverhampton (75), West Ham (57), Millwall (55), Manchester United (49), Liverpool (44), Barnsley (43) ou encore Chelsea (42).

 

Globalement, les supporters anglais se tiennent un peu mieux puisqu’ils sont 1638, soit 257 de moins, à avoir été interdit de stade dans toutes les divisions anglaises. Un score à la baisse depuis quelques années et notamment depuis 2010/11 où ils étaient 3.174. 31% de ces arrestations sont provoquées par un trouble à l’ordre public, 21% pour conduite violente, et 16% pour des infractions en état d’ivresse. À noter que les arrestations pour des slogans racistes ont également baissé pour la troisième année consécutive, passant de 17 à 7.

En Angleterre, une étude dénonce les préjugés raciaux dans les commentaires de matchs

 

Top 10 :

1. Newcastle United – 111
2. Wolverhampton Wanderers – 75
3. West Ham United – 57
4. Millwall – 55
5. Manchester United – 49
6. Liverpool – 44
7. Barnsley – 43
8. Chelsea – 42
9. Birmingham City – 41
10. Burnley – 39
= Bristol City – 39
= Bristol Rovers – 39