Neymar aime faire la fête. Et il l’a parfaitement assumé lors d’une conférence de presse un peu tendue, à quelques jours du début des Jeux olympiques à Rio. 

 

Et oui, Patrick Sébastien n’a pas le monopole de la fiesta. Au foot, c’est Neymar qui est connu pour se la donner, de Rio à Barcelone en passant par Las Vegas. Une hygiène de vie que le numéro 11 du Barça assume toutefois pleinement. « J’ai 24 ans, je suis jeune, j’ai mes titres, mes affaires et je suis serein, a confié le buteur lors d’une conférence de presse. J’ai mes défauts, je ne suis pas parfait, j’aime sortir, m’amuser avec mes amis. Pourquoi je ne pourrais pas faire la fête, je ne vois pas pourquoi, j’y vais indépendamment de toute chose, je ne vois pas le problème », a-t-il insisté, mardi 26 juillet, depuis le centre d’entraînement de l’équipe olympique du Brésil, qui espère bien ramener une médaille d’or devant son public lors de la finale au Maracanã, le 20 août prochain.

 

Moins détendu que sur un dancefloor, le coéquipier de Lionel Messi au Barça s’est ensuite montré agacé par ces questions sur son hygiène de vie. « Sur le terrain, je donne toujours tout, j’essaie de faire de mon mieux, je fais des erreurs comme j’en ai toujours fait et comme j’en ferai encore. C’est normal pour un être humain», a-t-il mis en avant devant la presse.

Plus payés, les joueurs de Reus (D2 espagnole) ont protesté en plein match

 

Face à une question jugée « malintentionnée » sur son implication au sein de la Seleçao, l’attaquant n’a pas caché sa crispation. «Tu peux me regarder ? Merci. Je te réponds sans mauvais esprit : si tu avais 24 ans, si tu avais gagné tout ce que j’ai, tu serais le même ? Je te pose la question», a répondu Neymar, assez tendu.

 

Ça sent le basculement en privé sur Instagram.