À 29 ans, Nicklas Bendtner continue de faire des siennes. Actuellement à Rosenborg, l’attaquant danois vient de s’illustrer en préférant engueuler un coéquipier plutôt que de célébrer son but. 

 

Nicklas Bendtner vous manquait ? Un peu perdu de vue depuis son départ d’Arsenal, le grand danois refait enfin parler de lui. Plutôt que de célébrer un but comme tout le monde, lors d’un match contre Kristiansund (victoire 4-1) samedi, l’attaquant a préféré… engueuler un coéquipier. Auteur de la troisième réalisation de la rencontre en mode renard des surfaces, après une frappe contrée de Milan Jevtovic, l’international a tout de suite reproché à ce dernier d’avoir préféré la jouer solo et de ne pas lui avoir passé le ballon. On connaissait les gestes d’humeur de Cristiano Ronaldo mais là, le Danois a fait un peu plus fort.

 

Tiens, le meilleur ami de Paul Pogba va faire une émission de télé-réalité

 

Et ce n’est pas la première fois que Nicklas Bendtner fait n’importe quoi après un but. Pendant l’Euro 2012, celui qui a rejoint la Norvège en mars dernier, où il a déjà scoré huit fois, avait soulevé son maillot et laissé apparaître le haut de son caleçon, sur lequel on distinguait le nom de cette société irlandaise. Résultat, le Danois avait écopé d’un match de suspension et de 100.000 euros d’amende. Engueuler un coéquipier coûte heureusement moins cher.