Joueur le plus cher de l’histoire (105 M€), Paul Pogba est forcément au centre d’une véritable galaxie de conseillers veillant sur ses intérêts. Si l’on ne présente plus son agent Mino Raiola, on connaît moins son avocate et confidente Rafaela Pimenta. Dans son édition du jour, L’Équipe dresse le portrait de cette conseillère discrète, charmante et infaillible.

 

 

Repéré par Oualid Tanazefti à 13 ans, Paul Pogba a choisi de remettre les clés de sa carrière entre les mains de Mino Raiola en 2015. Mais l’ancien pizzaiolo, qui vient de percevoir 27 M€ de commissions sur le transfert de la Pioche à Manchester United, n’est pas le seul à couver son poulain. Pour la partie juridique, demandez à Rafaela Pimenta.

 

Paul Pogba a fait une belle affaire avec sa nouvelle maison à Manchester

 

Elle ne laisse rien passer”

À 42 ans, cette Brésilienne n’est autre que l’avocate de Mino Raiola et son associée. Ensemble, ils bichonnent l’international français comme un fils. De la vie professionnelle du milieu de terrain, Rafaela gère à peu près tout – demandes d’interviews, réseaux sociaux ou encore… voyages de la famille Pogba durant l’Euro – et est même devenue sa confidente en privé. Pour la Pioche, rien ne se passe sans qu’elle ne valide.

 

Intraitable et hyper protectrice face aux critiques, elle n’hésite pas à balancer quelques scuds via les réseaux sociaux. On se souvient notamment des messages ironiques de Paul Pogba pour démentir son transfert à Manchester United. “Si vous voulez, je peux l’enlever”, rigole-t-elle dans les colonnes de L’Équipe, qui avait annoncé le transfert du jouer en Angleterre avant l’heure. Valide-t-elle aussi les innombrables dabs postés par l’ancienne star de la Juve ? Sûrement.

 

 

Elle s’occupe aussi de Mario Balotelli

Avant de devenir une redoutable avocate – un dirigeant d’un grand club européen la décrit “charmeuse, peu bavarde” et “très maligne” – Rafaela Pimenta fait des études aux Etats-Unis et au Canada. Devenue professeur de droit international à l’université de São Paulo, elle fait parler d’elle en inaugurant une option sur le droit dans le football professionnel pour captiver l’attention de ses élèves. Banco. Elle finit par voir plus grand et s’investit dans le foot. En 2003, l’avocate croise la route de Mino Raiola, l’agent de Zlatan Ibrahimovic et Mario Balotelli dont elle est également très proche, dans le cadre d’un projet d’école de foot au Brésil. Depuis, celle qui parle huit langues est inséparable de l’ancien pizzaiolo. Le futur d’Anne-Laure Bonnet ?