Désormais copropriétaire d’un club de D5 anglaise, Paul Scholes est soupçonné par la Fédé d’avoir enfreint la règle sur les paris sportifs. 

 

Pas besoin de pubs de Pierre Ménès. En Angleterre, la culture du pari sportif est telle qu’une nouvelle légende pourrait avoir des problèmes avec : Paul Scholes. La Fédération anglaise (FA) le soupçonne d’avoir enfreint les règles et d’avoir placé 140 paris sur des matchs entre le 17 août 2015 et le 12 janvier 2019, comme elle le précise dans un communiqué.

 

 

La règle E8 interdit à toute personne impliquée dans un club de parier sur des rencontres ou des compétitions auxquelles elle participe ou sur lesquelles elle a une influence indirecte. Copropriétaire du club de Salford City (D5 anglaise) depuis 2014 avec d’autres légendes du Man United des 90’s, Scholes a aussi été brièvement coach d’Oldham (D4 anglaise) début 2019. Mais cela ne concerne pas la période pointée du doigt par la FA, qui laisse jusqu’au 26 avril à l’Anglais pour présenter sa défense. Miser sur les matchs nuls avec Mourinho était peut-être trop tentant.