Dans un mini-docu produit par adidas, Paulo Dybala nous emmène à Turin pour voir ce qui se cache derrière le masque. 

 

Parfois maltraité par ses coachs (Allegri ou Sampaoli au Mondial), Dybala peut au moins compter sur adidas pour être bichonné. A l’occasion de la sortie de la Copa 19, dont il est l’ambassadeur, l’Argentin a droit à un mini-docu sur son quotidien à la Juve et sa célébration, née après un penalty raté contre Milan en Supercoupe 2016. “C’était terrible, j’y pensais beaucoup, se souvient La Joya. C’est là que j’ai décidé de célébrer mon prochain but comme un gladiateur. Ce n’est pas juste une célébration, c’est un message. De toujours avancer, quoi qu’il arrive”. 

 

En colère, des fans de Bologne payent un billet d'avion à leur président canadien pour qu'il vienne s'occuper du club

 

Pendant ces 11 minutes, on croise également le (vrai) Dybala Mask, créé par le designer chinois Zhijun Wang, des confidences intéressantes sur le poids du numéro 10 à la Juve, sans oublier les moments de vie – et les placements de produits – entre parties de FIFA, resto avec maman, préparation du maté avec Betancur et bien sûr shooting pour adidas. “Pourquoi pas gagner la Champions League cette saison”, espère-t-il en conclusion. Avec un Dybala Mask en finale ?