Ce week-end, André-Pierre Gignac (Tigres) a encore été sacré lors de la cérémonie du Ballon d’or mexicain, où il est reparti avec deux récompenses. 

 

Et une ligne de plus au palmarès d’APG. Toujours en train d’écrire sa légende au Mexique, Gignac (33 ans) vient cette fois d’être sacré meilleur attaquant et meilleur buteur (21 réalisations en 2018-19) à la cérémonie du Ballon d’or mexicain. Venu avec son plus beau costard à Los Angeles, le numéro 10 des Tigres a notamment devancé l’Argentin Rogelio Funes Mori (CF Monterrey) avec 67% des voix dans la première catégorie, où votent des internautes et des journalistes.

 

 

 

Je ne peux que vous remercier, merci aux votants et à mes coéquipiers pour les passes”, a lâché le buteur, homme-clé du titre de champion gagné en mai par les Tigres, avant de faire une nouvelle déclaration d’amour à son pays d’adoption sur une chaîne télé. “Ma famille et moi, nous sommes désormais Mexicains”, a ajouté celui qui a déjà remporté le Ballon d’or du meilleur joueur du championnat en 2016. Et dire que certains critiquaient son choix de carrière.