Libre depuis son départ du Barça, Luis Enrique profite de ses vacances pour découvrir… la Seine-et-Marne. 

 

Le mercato d’été n’est pas agité pour tout le monde. Pendant que le départ au PSG de son ancien joueur Neymar est sur toutes les lèvres, Luis Enrique est désormais loin de tout ça. Sans contrat et à l’aube d’une année sabbatique, le coach espagnol a même été aperçu… en Seine-et-Marne ces derniers jours. La preuve ? Alexandre Bigot, employé d’une épicerie de la commune d’Ury – 857 habitants -, l’a vu… faire ses courses dans son magasin. « Au départ, je n’avais pas fait gaffe, explique-t-il à La République de Seine-et-MarneMais à un moment, j’ai commencé à le fixer pendant dix, quinze minutes (…) Et là, ça a fait tilt : on aurait vraiment dit Luis Enrique ».

 

 

Aaron, fils de David Trezeguet, fait briller le patronyme à la boxe thaï

Une recherche sur Google Images plus tard, l’employé en est certain : le client en bermuda-t-shirt-lunettes de soleil est bien l’ex-coach du Barça, qu’il se décide à aborder. « Are you Luis Enrique, or a sosie (sic) ? », lance-t-il. L’occasion de découvrir que l’ancien entraîneur du Celta est plus sympa dans la vie qu’en conférence de presse :  “Je ne connaissais pas le mot anglais pour sosie. Il m’a répondu en anglais : « Yes, I’m Luis Enrique ! » J’étais choqué ! Et ensuite, il a embrayé en espagnol. Je me croyais sur beIN Sports, en conférence de presse avant un match du Barça, c’était énorme, j’en tremblais ! », ajoute celui qui est reparti avec un selfie et un autographe en plus d’une histoire improbable à raconter.

 

 

Sa fille disputait un Grand Prix

Mais les complotistes-experts-mercato n’en tireront pas de conclusion : Luis Enrique n’était évidemment pas là pour le foot. “Il a été vraiment cool avec moi (…) Il semblait être en vacances, tranquille. Il était venu acheter des fruits, des légumes, de l’eau », poursuit-il à propos du coach espagnol, qui a également pris une photo avec un twittos du coin. Selon La République de Seine-et-Marne, l’ancien joueur du Barça était en fait dans le coin pour voir sa fille Sira Martinez Cullell (16 ans) participer à un concours d’équitation du Grand Prix Classic Summer Tour qui s’achevait dimanche 30 juillet au Grand Parquet de Fontainebleau. Le seul endroit où justement, on ne parlait peut-être pas de Neymar.