Recordman du nombre de clubs fréquentés, l’attaquant uruguayen Sebastian Abreu (42 ans) va jouer pour la 28e équipe de sa carrière au Brésil. 

 

Le capitaine du TripAdvisor FC ne veut rien lâcher. Après une pige de quelques mois en D2 chilienne, Sebastian Abreu a encore fait ses valises pour le 28e club de sa carrière. Cette fois, l’ex-international uruguayen (70 sélections, 26 buts) va poursuivre son long périple au Brésil et à Rio Branco, en quatrième division. “Le jour est finalement arrivé, le public peut se préparer à profiter du championnat, s’est-il réjoui. Sur le terrain, je vais travailler au quotidien pour donner de la joie aux supporters. Je remercie le public pour son soutien sur les réseaux sociaux”. 

 

 

Déjà venu au Brésil (Grêmio, Botafogo et Figueirense), Sebastian Abreu ajoute une ligne de plus à un CV qui lui a permis de rentrer dans le Livre des records l’année dernière. Depuis qu’il a quitté le Defensor Sporting Club (Uruguay) il y a plus de 20 ans, El Loco a fait des passages en Argentine (San Lorenzo, River), en Espagne (La Corogne, Real Sociedad), au Mexique (Cruz Azul, Club America…), en Israël (Beitar Jerusalem), en Grèce (Aris Salonique), en Equateur (SD Aucas) ou au Paraguay (Sol de America), battant ainsi le record détenu par l’ex-gardien allemand Lutz Pfannenstiel (25 clubs).

 

 

Passé de D2 chilienne à la D4 brésilienne, Sebastian Abreu semble cette fois dire vraiment adieu au haut niveau. Plutôt que de porter un 29e maillot, le buteur vétéran pourrait donc bientôt devenir coach. Avec un modèle : son ex-sélectionneur Oscar Tabarez. “Le Maestro m’a appris beaucoup de choses, il m’a enseigné une méthode que je ne pensais pas pouvoir connaître en Uruguay”, avait raconté il y a quelques mois l’auteur d’une Panenka mythique pour se qualifier en demi-finale du Mondial 2010. A voir s’il battra aussi des records en tant qu’entraîneur.