Le directeur d’une ONG espagnole a révélé avoir reçu l’aide de Pep Guardiola pour la réparation d’un bateau ayant été immobilisé par les autorités italiennes. 

 

Engagé en faveur de l’indépendance de la Catalogne, Pep Guardiola l’est aussi pour une autre cause. Soutien de l’ONG Proactiva Open Arms, qui vient en aide à des réfugiés dans la Méditerranée, le coach de Man City, étrangement accusé de racisme par Yaya Touré il y a quelques jours, n’a pas hésité à mettre la main au portefeuille et à verser 150.000 euros pour financer les réparations de leur navire. “Guardiola est venu nous voir comme d’autres sportifs pour donner un coup de main”, a expliqué Oscar Camps, directeur de l’ONG, au micro de la radio catalane RAC1.

 

 

Le bateau de l’ONG, soutenue par d’autres figures du foot comme Ernesto Valverde, l’actuel coach du Barça, ou des acteurs comme Penelope Cruz et Javier Bardem, avait été bloqué par les autorités italiennes au port de Pozzallo pour des soupçons d’aide à l’immigration clandestine en mars dernier. Un mois plus tard, un juge sicilien avait toutefois annulé le placement sous séquestre du navire, désormais en réparations du côté de Borriana, non loin de Valence, où le port va également accueillir les 629 migrants secourus en Méditerranée par le navire italien Aquarius.