Nouvelle révélation sur la “méthode” Pep Guardiola. Après Samir Nasri, c’est au tour de Bacary Sagna de dévoiler une des interdictions au sein du vestiaire de Manchester City. 

 

 

Si Pep Guardiola n’est pas fan de pizza, il n’apprécie pas beaucoup plus… le wifi. Exigeant comme personne, le coach catalan a tout simplement coupé l’accès au réseau internet dans le vestiaire de Manchester City. Et c’est Bacary Sagna qui a vendu la mèche, lundi 28 novembre, dans l’émission Football Show, sur beIN Sport.

 

Aaron, fils de David Trezeguet, fait briller le patronyme à la boxe thaï

 

« On n’a plus de wifi »

Éloigné d’Instagram et de Snapchat, Bacary Sagna a plutôt vu d’un bon oeil la décision de son coach. « Ça fait du bien à l’équipe », a-t-il confié à Alexandre Ruiz. « On est amenés à plus discuter entre nous, à mettre un petit peu de musique, à danser », a ajouté l’international français, visiblement pas très accro à son portable.

 

 

Et puis, heureusement, les joueurs de Pep peuvent compter sur le jeune nigérian Kelechi Iheanacho (20 ans) qui serait, selon l’ex-Auxerrois, l’ambianceur numéro un du vestiaire, un « bon vivant ». Sans wifi, misez sur Kelechi.

 

Bacary Sagna dans l'émission Football Show sur beIN Sport

Bacary Sagna dans l’émission Football Show sur beIN Sport

 

 

Sexe, pizza et Internet

Le wifi s’ajoute à la longue liste des interdictions du vestiaire de Manchester City. Depuis l’arrivée de Pep cet été, les Citizens ont dû faire une croix sur une bonne pizza d’après-match – ils sont suivis par deux nutritionnistes -, le wifi dans le vestiaire, et verraient même leur activité sexuelle contrôlée, à en croire Samir Nasri.  « Pour lui, les rapports sexuels après minuit, c’est interdit, parce qu’il faut avoir une bonne nuit de sommeil », avait confié le nouveau joueur du FC Séville, rapidement contredit par Guardiola himself.

 

Pire qu’une vie sans gluten.