Double coup dur pour Phil Jones. Blessé ce week-end, le défenseur de Manchester United s’est aussi fait piquer des bijoux il y a quelques semaines.

 

C’est ce qui s’appelle avoir la poisse. Sorti du blessure contre Leicester dimanche (victoire 3-0), Phil Jones (24 ans) avait déjà vu le sort lui jouer des tours quelques semaines plus tôt. Ou peut-être son imprudence, car le défenseur anglais s’est fait voler des bijoux au centre d’entraînement de Carrington, juste avant Noël. Selon The Sun, il s’agirait de boucles d’oreille à plusieurs milliers de livres destinées à sa fiancée Kaya Hall.

 

 

La semaine dernière, des policiers sont venus et ont discuté avec quelques employés du club dans le cadre d’une enquête. Ils ont aussi analysé la vidéo-surveillance, a raconté un témoin au tabloïd. Phil est convaincu que quelqu’un les a volés et a signalé l’incident». Un coéquipier aurait été capable de faire un tel coup ? Pas forcément. “Les joueurs ne sont pas les seuls à avoir accès aux vestiaires et comme dans des bureaux, des choses disparaissent», a-t-il ajouté.

 

Le PSG pourra toujours leur donner quelques conseils pour lutter contre les vols.

 

E.R.