La nouvelle coupe de cheveux de Pierre-Emerick Aubameyang n’a pas trop plu à son club, le Borussia Dortmund. 

 

Après les interviews à répétition où il “rêve d’aller au Real Madrid », Pierre-Emerick Aubameyang a trouvé un nouveau truc pour énerver son club. Malgré un doublé contre Leverkusen dimanche (victoire 6-2), le Borussia Dortmund n’a pas tout aimé dans la prestation de son joueur et plus particulièrement sa coupe de cheveux.

 

 

Les invités du mariage de Lionel Messi et Antonella Roccuzzo ont-ils été radins ?

« Cela ne se fait pas »

Sur la pelouse de l’Iduna Park, Pierre-Emerick Aubameyang affichait une nouvelle excentricité : une virgule rouge au niveau des tempes. Car comme Layvin Kurzawa, le joueur a visiblement décidé de faire un hommage capillaire à Nike. Mais cette virgule, réplique identique du smoosh, sponsor personnel de l’avent-centre gabonais, n’est sans déplaire au Borussia Dortmund qui a un autre équipementier à savoir Puma.

 

« Il semble que ce soit le logo de son sponsor personnel. Cela ne se fait pas, a regretté le directeur sportif du troisième de Bundesliga, Michael Zorc, dans Bild à l’issue de la rencontre. Il n’a pas intérêt à recommencer. » Quant à une possible sanction, elle n’est pas à écarter puisque Michael Zorc a ajouté qu’ils en discutaient actuellement en interne.

 

 

Récidiviste

Si c’est la première fois que Pierre-Emerick Aubameyang opte pour une telle coupe de cheveux, il a déjà frôlé l’amende au sein du club de Bundesliga. En novembre 2016, une virée nocturne du footballeur de 27 ans à Milan, sans l’autorisation du club, avait fait polémique. Il faisait à nouveau des siennes quelques jours plus tard en étant surpris dans une boîte de nuit où se produisait Maître Gims, à Dortmund, après une défaite contre l’Eintracht Francfort. Après les night-clubs, il va falloir éviter les coiffeurs.

 

N.S.